Darwin ou le débat d’une révolution scientifique

- Republication d’un article de mon ancien blog -

Qui est Darwin ?

Charles Robert Darwin est né en Angleterre en 1809. Il fit des études de médecine au cours desquelles il commença à s’intéresser à l’histoire naturelle et à la zoologie. En 1831 il monta à bord du HMS Beagle, navire de la Royal Navy, sur lequel il resta 5 ans. Au cours de son voyage il commença à élaborer sa théorie sur l’origine des espèces qu’il ne publiera qu’en 1859 (photo).

Couverture originale du livre « Origine des espèces » de Darwin – source Wikipédia

Pourquoi si tard ? Tout simplement parce qu’il craignait d’être considéré comme hérétique par l’Eglise. Cette « peur » est très bien illustrée dans le film Création qui est sorti en novembre 2010 et dont une des phrases clés, dite par un de ses collègues, est : « Dieu ne peut plus affirmer avoir tout créé en 7 jours. Vous avez tué Dieu. »

Pourquoi l’a-t-il publié alors ? C’est un manuscrit qu’un jeune naturaliste Alfred Russel Wallace lui envoya qui le fit changer d’avis. Ce dernier exposait une théorie très proche de celle de Darwin. Comme il n’avait pas encore rendu publique son étude sur l’origine des espèces, Darwin proposa de monter un projet commun afin de publier leurs résultats.

Comment était perçu Darwin par ses contemporains ?

A la publication de son livre sur l’origine des espèces, deux clans se formèrent : les darwinistes et les créationnistes qui étaient contre Darwin et qui prônaient la création divine.

A la tête des sympathisants de la théorie de Darwin se trouvait Thomas Henry Huxley. Son nom vous dit peut-être quelque chose ? Il s’agit en fait du grand père d’Aldous Huxley célèbre écrivain et auteur notamment du livre « Le meilleur des mondes ». Dans un article publié dans Science en 1880, il fit un éloge à Darwin :

« On doit se préparer à féliciter le vénérable auteur de ce livre [l’origine des espèces], non seulement pour l’importance de son travail et son influence sur la progression des connaissances scientifiques mais également parce qu’il a vécu assez longtemps pour lutter contre ses détracteurs et pour voir que la pierre, qu’il a posé et qui fut d’abord rejeté, est devenue la pierre angulaire de la science moderne. »

Toujours dans Science en 1880, Alpheus Hyatt a quant à lui émis une critique vis-à-vis de la théorie de Darwin :

« Une impression erronée existe : celle que les doctrines darwiniennes sont plus ou moins suivies par tous les naturalistes qui acceptent l’évolution, mais ceci est loin d’être vrai. L’hypothèse de Darwin est tellement facile à appliquer et permet simplement de résoudre des grandes questions, qu’elle est souvent utilisée sans contrôle élémentaire et sans analyse stricte des faits scientifiques. Elle est donc souvent mal appliquée. Une grande quantité de recherches erronées ont été publiées en argumentant qu’elles allaient dans le sens de la loi de Darwin… »

Un des débats les plus connus, opposant les darwinistes, représentés par T.Huxley, et les créationnistes, représentés par l’évêque d’Oxford S. Wilberforce, a eu lieu à Oxford en 1860.

Le débat d’Oxford vu par les webcomics sur Darwin (cf lien plus bas)

Au 20ème siècle, les altercations ont continué même si les théories darwiniennes sont acceptées par une grande majorité de la communauté scientifique et civile.

Au 20ème siècle, le débat n’est pas terminé. 

Un des articles les plus révélateurs de l’intensité du débat sur la théorie de Darwin, a été publié en 1973 dans la revue scientifique Science. Dans cet article, de nombreux chercheurs expliquent leurs positions et leurs points de vue. E.C Lucas, chercheur à Oxford, explique qu’ « aucune théorie sur l’origine des espèces (créationnisme ou évolutionnisme) n’est scientifiquement prouvable » mais que « la théorie créationniste qui accepte l’apparence graduelle de la vie » ainsi que « la création de plusieurs espèces en même temps (et non pas une évolution à partir d’un ancêtre commun) (…) est aussi acceptable que le néo-darwinisme. »

Gianna Oscuro, de l’université de San Diego en Californie, renchérit de manière assez provocatrice en préconisant que « les deux théories doivent être enseignées de manière égale et imprimées dans toutes les nouvelles bibles, dans des colonnes parallèles. » John H. Moore, quant à lui, est plus critique envers les créationnistes, et considère que « la théorie sur l’origine de l’Homme, qui était auparavant adaptée à des pasteurs nomades, ne peut plus être adaptée pour le 20ème siècle. La théorie scientifique n’est certes pas parfaite mais sera encore utilisée dans plusieurs centaines d’années.»

Enfin D.E Martz, du département de physique à Angwin, en Californie, profite du fait qu’il est non biologiste pour calmer le jeu.

« La théorie des créationnistes n’est peut être pas scientifique (…) mais je ne peux pas penser que la plupart des modèles présentés par mes confrères biologistes soient moins spéculatifs. Une des bases fondamentale de la science est de permettre à des points de vues opposés d’être entendus (…) les créationnistes ont fait l’erreur d’essayer d’imposer leur théorie dans les années 1920 ; les évolutionnistes ne doivent pas faire cette erreur dans les années 1970 »

Et le débat continue encore de nos jours : il suffit d’effectuer quelques recherches sur internet pour se rendre compte que créationnistes et évolutionnistes se font toujours une guerre de tranchée (cf liens en fin d’article).

L’image de Charles Darwin s’est quand à elle grandement démocratisée et la théorie de l’évolution a été reprise à de nombreuses sauces en passant des Simpson (vidéo 1) à une publicité pour Saturn mettant en scène l’évolution de la technologie selon Darwin. Et on n’oublie pas les fameux Darwin Awards récompensant la mort la plus stupide de l’année, permettant ainsi « d’améliorer le patrimoine génétique humain ». Bonne dégustation.

 

Pour en savoir plus :

- Texte intégral de l’origine des espèces : http://abu.cnam.fr/cgi-bin/go?espece1,1,20

- Webcomics Darwin : http://darwin.webcomics.fr/page/couverture

- Article sur le débat d’Oxford : http://laurentbrasier.free.fr/index.php/en-1-du-bloug/le-legendaire-debat-doxford-huxley-vs-wilberforce-part-1/

- Film « Création » : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=126616.html

- Article « Creationism and Evolutionism » – Science : http://www.sciencemag.org/content/179/4077/953.1.full.pdf?sid=ae55bb37-6fb6-4920-9a37-dbe60c317540

- Darwin Awards : http://www.darwinawards.com/

 

7 réflexions sur “ Darwin ou le débat d’une révolution scientifique ”

  1. Je trouve personnellement qu’il n’y a pas débat: un débat est un échange d’arguments, or les opposants à l’évolution en n’ont aucun et les seules critiques de scientifiques ne dépasse pas le stade de l’opinion.
    L’évolution est un fait. Le seul débat peut porter sur la façon dont se réalise cette évolution, c’est-à-dire si elle se déroule selon le modèle de la théorie darwininienne ou pas. Mais pour l’instant aucune autre alternative crédible ne peut être avancée.

    1. Bonjour Marco et merci pour votre commentaire.

      Tout est question de définition du mot débat. Selon Wikipédia, un débat est « une discussion sur un sujet, précis ou de fond, annoncé à l’avance, à laquelle prennent part des individus ayant des avis, idées, réflexions ou opinions divergentes pour le sujet considéré. » Selon le Larousse il s’agit d’une « Discussion, souvent organisée, autour d’un thème ». Donc selon ces définitions il y a bien débat…

      Après je suis d’accord avec vous et je considère également que la théorie de l’évolution est scientifiquement correcte et que le créationisme relève plus de la foi que de la science…Mais bon je ne vais pas rentrer dans le débat et préfère exposer les faits tels qu’ils l’ont été dans l’article.

  2. Je trouve extrêmement gênante, de la part d’un biologiste, cette présentation qui met en parallèle les élucubrations de bigots de confessions variées et la recherche scientifique. Non, il n’y a évidemment pas de débat! Contrairement à ce que les lobbies créationnistes voudraient faire croire, et je pense que ce genre de billet apporte de l’eau à leur moulin…

    1. Encore une fois je pense que mes propos ont été mal compris…En aucun cas je soutiens le lobby créationniste comme vous le pensez. Loin de là. Plusieurs points pour vous le prouver. Tout d’abord je n’ai aucunement donné d’avis sur la question dans l’article. Je ne fais qu’évoquer des faits et ces faits existent même si on voudrait que la théorie de l’évolution soit approuvée par tous. Deuxièmement je cite des scientifiques dans des papiers de Science et non pas des bigots comme vous dites. De plus, je ne fais qu’évoquer leurs points de vue et ne cherche pas à donner un quelconque avis. Enfin même si je suis partisan de la théorie de l’évolution je ne vais pas chercher à convertir les créationnistes car cela reviendrait à jouer leur jeu…Leur foi leur fait croire en la création; c’est leur foi et comme je n’approuve pas le fait qu’ils essayent de convertir des gens à cette croyance créationniste, je n’ai pas envie de convertir les gens à la théorie de l’évolution. J’évoque les faits et c’est à chacun de se faire son idée…

      Et pour revenir sur le débat, oui il y a eu et il y a débat. On ne peut pas le nier. Regardez le débat d’Oxford…

      1. Je comprends ce que vous voulez dire mais ne partage pas du tout votre opinion (que chacun se fasse son idée). Je continue à penser que les scientifiques doivent s’engager sur ce sujet sensible,et bien faire comprendre à leurs lecteurs la différence fondamentale entre science et croyance.Enfin être un évolutionniste n’est absolument pas incompatible avec une foi religieuse…

        1. Merci pour vos commentaires. Le but de cet article n’était pas d’expliquer la théorie de l’évolution qui a été expliqué de nombreuses fois par ailleurs, mais bel et bien de montrer les faits et la perception de la théorie de l’évolution au cours du temps, depuis le moment de sa publication à maintenant. Après si le but de cet article et mes propos ont été mal interprétés je m’en excuse et vos remarques me permettront de me calibrer au mieux pour les prochains articles afin de faire passer le message que je veux faire passer ;)
          Enfin est ce que l’adhésion à la théorie de l’évolution est compatible avec une foi religieuse je ne sais pas…mais si tel est le cas c’est une foi critique et non pas totale…

  3. J’ai compris en quoi la théorie de l’évolution est effectivement une révolution en voyant une géniale conférence de Dan Dennet dont j’ai causé ici http://drgoulu.com/2009/03/25/pourquoi-on-aime-le-joli-le-sexy-le-sucre-et-le-drole/ .

    Dennett base sa conf sur un critique de Darwin qui l’accusait de faire « une étrange inversion du raisonnement », ce qui s’avère parfaitement exact.

    Et c’est la raison pour laquelle l’évolution est si difficile à admettre par certaines personnes : elle implique d’inverser la relation cause à effet que leur intuition ou leur croyance présuppose.

    @Vincent : l’évolution est compatible avec une foi religieuse en un dieu qui ne passerait pas son temps à s’occuper de nous, mais aurait « juste » laissé à l’univers la liberté de nous engendrer. Voir par exemple http://drgoulu.com/2008/05/15/le-dieu-deinstein/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>