Bullshit : l’intelligence est transmise par les gènes de la mère.

Hier, à l’heure du repas, je suis tombé sur ça (bon c’était au journal de M6 mais je n’ai pas retrouvé la vidéo…) :

intelligence-mere-bfmtv

Wait…what ? Mon détecteur de bullshit s’est de suite mis à sonner ! En tant qu’ancien chercheur en génétique, mon premier réflexe a été de vérifier les sources de ces nombreuses études scientifiques citées dans le reportage.

Que ne fût pas ma surprise en voyant que LA SEULE source est en fait UN ARTICLE DE BLOG !!!!
Depuis quand BFMTV, M6 et compagnie s’appuie sur un article de blog pour parler d’un sujet aussi sérieux que la génétique…

Vous allez me dire que c’est l’hôpital qui se moque de la charité car j’écris moi-même un article de blog. J’ai donc vérifié la biographie de l’auteur de l’article intitulé : « Did you know that intelligence is inherited from mothers? ». Jennifer Delgado se présente comme une psychologue, journaliste scientifique. Bon laissons lui le bénéfice du doute même si mon détecteur s’énerve de plus en plus. Je lis l’article.

Dans le premier paragraphe elle dit que son article va permettre de « mettre fin aux stéréotypes homme/femme » et que « les hommes doivent réévaluer l’intelligence des femmes ». Rien que ça…

Bon la suite de l’article n’est pas bien mieux. Je vais revenir sur quelques points :
-> « les enfants reçoivent les gènes de l’intelligence de la mère car ils sont situés sur le chromosome X ». Selon sa théorie, une fille qui a une paire de chromosome X reçus du père et de la mère devrait donc recevoir les gènes de l’intelligence du père non ? Bref là n’est pas la question ! Il n’existe pas vraiment de gènes de l’intelligence, comme de gène de la délinquance (coucou Nico le gaulois !), de gène de l’infidélité (ou « slut gene » selon Fox News…je vous laisse traduire…) ! Pour comprendre cela plus en détail, je vous invite à lire l’article de Passeur de science sur le sujet (datant de 2011 tout de même…).

-> « since women have two X chromosomes are twice as likely to inherit the characteristics related to intelligence » Wohoo. Si je comprends bien le sens de la phrase, cela signifie que les filles sont 2 fois plus intelligentes que les hommes car elles ont 2 chromosomes X ! On atteint des sommets là !

-> Dans un autre paragraphe, l’auteur parle d’une étude écossaise effectuée sur une cohorte de 12686 jeunes (de 14 à 22 ans) qui montrerait que l’intelligence des enfants serait corrélée avec le QI de la mère. Bien que le lien entre intelligence et QI soit loin d’être scientifiquement rigoureux, surtout quand on sait que Bush a 120 de QI (cf cet article sur un très bon blog de scepticisme scientifique), je me suis dit que j’allais quand même jeter un oeil sur cette étude. Impossible de trouver cet article ! Une déception de plus ! On continue ?

-> On arrive au chapitre « la génétique ne fait pas tout ! ». Bon enfin un bon point je suis assez d’accord avec ce titre. En plus des gènes, il faut prendre en compte tout un tas d’autres facteurs que l’on regroupera dans un mot générique : l’environnement. Par contre dans ce paragraphe elle explique que les enfants soutenus émotionnellement par leurs mères ont une partie du cerveau plus grande de 10% que ceux moins soutenus. Pour elle, cela signifie que les enfants seront plus intelligents. Eh bien non ce n’est toujours pas la taille qui compte !

-> Enfin (!) on arrive à la dernière phrase de l’article : « (…)fathers should not be discouraged (…) ». Merci pour tant de sollicitude !

Bref cet article repris plus de 2 millions (!!!) de fois sur Youtube n’est en aucun cas scientifique. Alors BFM TV, M6 et consorts, avant de proférer des inepties scientifiques à des heures de grande écoute, faites votre boulot le plus scientifiquement possible : cherchez des sources fiables !

ps : j’ai trouvé ce Podcast France Culture « Savons-nous mesurer l’intelligence ? ». A écouter !

L’histoire de l’ADN : dossier Podcast Science

Depuis l’Antiquité, les philosophes et scientifiques se posent des questions sur l’hérédité. Ainsi, le médecin grec Claude Galien, qui vécut entre 130 et 201, rapporta dans ses écrits des témoignages dans lesquels se trouve notamment celui d’une femme blanche qui dit à son mari blanc lui aussi avoir accouché d’un métis à cause du portrait d’un éthiopien qui était accroché au dessus de leur lit et qu’elle aurait regardé au moment décisif.

Quelques années auparavant, Aristote émettait les premières hypothèses sur l’hérédité. Pour lui, la transmission parent-enfant est bien réelle mais sa théorie est encore quelque peu éloignée de la réalité. Selon Aristote : « De parents mutilés naissent des enfants mutilés, par exemple de boiteux naissent des boiteux, d’aveugles des aveugles ». Cependant il considère que seul l’homme possède des caractères héréditaires tandis que la femme possède uniquement une fonction nourricière.

Il a fallu attendre quelques siècles avant de vraiment commencer à percer les mystères de l’hérédité et c’est au 19ème siècle que nous allons commencer l’aventure de l’ADN.

Continuer la lecture de L’histoire de l’ADN : dossier Podcast Science

Voyage au sein du corps : Le travail

Cela fait plusieurs jours, voire plusieurs mois que je n’ai pas alimenté mon blog. Pour l’occasion, je reviens avec un petit texte de ma composition, illustré par Marc Goncalves. Bonne lecture.

« J’aime mon travail. Oui c’est vrai c’est un travail à la chaîne, dans une usine bruyante  mais chaleureuse. Cela fait 42 ans que je travaille au même endroit, et j’aime mon travail. Mais depuis quelques temps j’ai une impression étrange. Cela fait plusieurs jours que nous n’avons pas reçu d’ordre de la direction. Je commence à m’inquiéter. Quelque chose doit aller de travers. Est-ce qu’on va être forcées d’arrêter notre travail ? Il paraît que c’est la crise en ce moment…et cela ne m’étonnerait même pas que l’on soit mis au chômage technique. Pourtant on fait bien notre métier, mes collègues et moi. On a toujours été bien synchronisées et jamais, non jamais, nous n’avons eu une défaillance dans le travail à la chaîne.

Que se passe-t-il ? Je me souviens du dernier ordre reçu de la part de notre chef. On devait augmenter le rythme de travail. De plus en plus vite. Tellement vite qu’il y a eu une explosion. On a tellement eu peur que quelqu’un a enclenché le système d’arrêt d’urgence…Plus personne ne travaillait dans l’usine. Cela a duré plusieurs secondes voire minutes. Puis d’un coup il y a eu un dysfonctionnement électrique. Puis un deuxième. Le système d’arrêt a été déconnecté. La machinerie s’est relancée. Nous nous sommes remises à travailler. Et à partir de ce moment, cela n’a plus été comme avant ; c’était beaucoup plus mécanique, jamais un seul changement de variation dans le rythme de travail. Je me souviens qu’avant, l’humeur de notre chef retombait sur nous, les ouvrières. Si jamais le patron était stressé, souvent à cause de mauvais résultats financiers, nous devions augmenter la cadence. Par contre quand il était serein, il nous laissait prendre notre temps. Ah ce temps, c’était le bon temps.

Il y a un bruit bizarre depuis quelques jours. Un bruit très lent qui rythme notre travail. Clac……Clac…..Clac. Je pense que quelque chose ne fonctionne pas bien dans l’usine. Quelque chose a dû être déréglée par cette grosse explosion. Il paraît que dans l’usine d’à côté, l’air a changé. On m’a dit qu’il y a comme une odeur de javel, de renfermé…mais tout comme nous ils continuent leur travail mécaniquement même si notre chef a disparu.

Tiens c’est bizarre j’entends quelque chose. Des voix. Ah ça y est je sais ce qui s’est passé. J’ai compris. Je vais vous raconter….Biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiippppppppppppppp

A l’extérieur du corps, le médecin venait de débrancher le patient, en mort cérébrale depuis quelques jours après une crise cardiaque. Le cœur s’est alors arrêté de fonctionner. »

Le travail
Dessin Marc Goncalves

Soirées vulgarisation scientifique à Lyon

Une fois n’est pas coutume je vais faire un peu de pub pour 2 événements de vulgarisation scientifique se déroulant sur Lyon.

Le premier aura lieu le 5 juin de 19h à 22h à la salle Molière. Il sera organisé par mon labo et le LabEx Cortex.

Les conférences seront traduites en langage des signes pour les personnes sourdes et malentendantes.

Le deuxième événement est organisé par Podcast Science, le C@fé des Sciences et StripScience. Il aura lieu le samedi 15 juin à partir de 17h30 au café de la cloche à Lyon 2ème. L’événement intitulé : « Une expérience presque parfaite » sera un live public de l’émission de communication scientifique Podcast Science (www.podcastscience.fm ), illustrée en temps réel par les dessinateurs du collectif Strip Science (http://stripscience.cafe-sciences.org/ ). Au menu: science et cuisine. Nous parlerons entre autres de la chimie de la cuisine, de l’alimentation dans le règne animal, d’aliments strange et funky, des hamburgers qui ne moisissent pas, de steaks de cellules souches (ce dernier sujet sera traité par votre humble serviteur…)…

Si vous aimez la science, n’hésitez pas à venir profiter de ces 2 magnifiques soirées en perspective !